Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 21:08
Nevers a connu plus de 10 Salles de Cinéma depuis le début du 20 ème siècle, mais il ne reste hélas très peu de trace de ces salles de cinéma.(Ce fut une véritable déception pour moi en juillet 2009, de ne trouver trace que de si peu de salles)

Le
début du cinéma à Nevers est lié à l’existence de 2 baraques en bois, exploitées avant la 1ère guerre mondiale.

L’Orangerie :
Rue Jean Desveaux / Rue de Remigny
Fermée au début des années 20.



La Chaumière
: Rue de Verpré / Avenue de la gare.
Fermée vraisemblablement après la guerre de 14-18, la Chaumière deviendra un dancing.

Les premiers vrais théâtres cinématographiques apparaissent après la 1ère guerre mondiale :

Le Majestic
: 7/9 rue de Nemours.
Construit en 1919, l’ancien café de Paume devient salle de projection cinématographique. Entièrement rénové après la 2ème guerre, le Majestic peut alors accueillir 800 spectateurs.



Propriété de Mr Mangematin, il atteindra la capacité de 900 places. Il fermera ses portes définitivement en 1963 pour devenir un magasin Printania, puis Prisunic et terminé en Monoprix.



Le Ciné Parc : Rue Hoche / Avenue Saint Just.
Ouvert en 1920, il fermera dès les années 30, à l’ouverture du Palace.
Il servira cependant encore quelque temps comme salle de projection pour les scolaires.
Avant de devenir magasin de meubles, les Allemands utiliseront le Ciné Parc comme prison, avant d’envoyer les prisonniers en déportation.

Le Palace : 24 rue des remparts.

C’est en 1930 que cette grande salle de 1 000 places est construite. Créée pour le cinéma parlant, cette belle salle concurrence le Majestic.
Soldaten Kino pendant l’occupation, le Palace reprend après la guerre sa programmation classique et accueille des artistes fameux tels Edith Piaf , les Compagnons de la Chanson.
En 1971 , Mr Mangematin vend le Palace à messieurs Lemoine et Davoine , qui en 1973 transforment la grande salle de 1 000 places du Palace en un complexe de 4 salles (395-137-126 et 95 places). C’est ainsi que disparaît le 17 juin 1973 le Palace, pour laisser place en octobre 1973 à l’UGC Palace.
C’est en 1994 que le Palace sera rasé… Il ne reste plus rien de ce majestueux cinéma.

Le Rex et le Pax
: 20 rue de Lourdes.
Situé dans l’actuelle rue de Lourdes (ex-rue Saint Gildard), le « Cinéma des Familles » est créé en 1930 dans un bâtiment appartenant à l’évêché.
C’est en 1937, qu’il devient Rex. Après la guerre, le Rex est transformé puis restauré. Toujours sous la direction de membres du clergé ; le Rex s’équipe pour le Cinemascope en 1954, puis le Todd-Ao en 1961.
En 1964, l’abbé Bonin fait construire juste à côté du Rex, le Pax.
Le 30 mai 1978, les 2 cinémas Rex (900 places) et Pax (450 places) ferment simultanément.

Le Regina : Place Chaméane.
Le Ciné Chaméane est construit entre les 2 guerres. Renommé le Regina (550 places), il deviendra Majestic à la fermeture du Majestic de la rue de Nemours. C’est sous ce nom qu’il fermera définitivement en décembre 1974.


Et quelques autres :
L’Étoile : 25 avenue de la gare.
Propriété de Mr Rozier, cette salle de 500 places construite e, 1949 fermera en Juillet 1988 (capacité alors de 320 places.

Le Foyer (1949 – 1954)

Les Courlis :
Construit par Gérard Davoine en 1978, ces 2 salles de 180 places connaîtront une bien courte existence . Elles fermeront en 1983.

La Maison de la Culture : Quai Pierre de Coubertin .
Construites en 1971, les 2 salles de 1000 et 150 places ont hébergé quelque temps des représentations cinématographiques.

Le Cinéma à Nevers , aujourd’hui et demain … :

Le Mazarin : rue de la Passière.



Datant des années 80, le Mazarin appartient à Gérard Davoine ( Circuit Cinéalpes – 17 Cinémas entre Brest , Dijon, Aurillac, Grasse, Clermont Ferrand…).



Avec ses 8 salles de 308 à 61 fauteuils, il est le dernier cinéma en activité de Nevers. Il offre une programmation commerciale, une fenêtre Art et Essai plus pointue étant assurée par l’association ACNE (Association des Cinéphages de Nevers). I



Il semble que le confort de ce complexe soit plutôt modeste, malgré le passsage récent à la projection numérique dans au moins une salle.

Le futur :
Janvier 2010, après quelques mois de compétition entre plusieurs projets, Mr Didier Bouland, maire de Nevers, annonce la future mise en chantier d’un multiplexe sur le site des 2 gares (il me semble pas trop éloigné du Mazarin actuel). Vainqueur entre autre du groupe CGR (présent sur Bourges) , c’est Gérard Davoine (propriétaire du Mazarin, je le rappelle), qui construira ce nouveau multiplexe. Son ouverture est prévue au second semestre 2011, avec 11 salles et 2 000 fauteuils.

Que deviendra alors le Mazarin ?




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Salle de Cinéma, le Vrai Cinéma
  • Salle de Cinéma, le Vrai Cinéma
  • : Histoire des salles de cinéma en activité ou disparues. Hommage aux Rex, Lux, Vox, Gaumont, UGC et autres Trianon que j'ai pu découvrir lors mes ballades. Parceque le cinéma se déguste avant tout sur Grand Ecran
  • Contact

Recherche