Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 mars 2014 7 30 /03 /mars /2014 20:13

De 1932 à 2014, des salles de patronage au Miniplexe .

à lire sur :

http://histoiredecinema.canalblog.com/archives/2014/03/30/29555796.html

Bonne lecture

Repost 0
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 02:19
Unique cinéma de cette station balnéaire du sud Bretagne, plus connue pour ses alignements de menhirs, le Rex de Carnac propose 2 salles modernes.

Le Rex – 21 rue de Miln

En été, la rue de Miln est envahie par une population familliale à la recherche  de glaces, confiseries et manèges.



C’est dans cette rue , à la place du fameux Luna Park que les premières représentations cinématographiques ont eu lieu dans les années 30.

En 1948, le Rex est créé (sous le nom de Rex Luna Park) . La salle unique de 300 à 400 fauteuils selon les périodes ne fonctionne principalement qu’en été. Si en 1950, la salle Saint Michel , route de la Trinité est répertoriée comme salle de cinéma , Le Rex est  seul aujourd’hui.



A noter que l’annuaire Bellefaye de 1984, le Rex, longtemps propriété de Mr Pierre Gane n’est plus présent sur la ville de Carnac (suspension de l’activité ?).

Un tournant important se dessine pour le Rex en 1990. La famille Roué prend la gérance du Rex avant d’en devenir propriétaire 2 ans après.



En 1995, le Rex devient un complexe de 2 salles. Conduit par Nadine Roué, le Rex propose des films variés.



Au début de l’été 2009, le Rex équipe ses 2 salles de 267 et 112 places de projecteurs numériques. La satisfaction des spectateurs et les résultats sont au rendez-vous.



Les 2 salles du Rex de Carnac fonctionne aujourd’hui toute l’année et accueille environ 60 000 spectateurs (dont 35% pendant les seuls mois de juillet et août).

Source Ouest France et www.jslm.net




Repost 0
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 20:57
Située entre Lorient et Carnac, la commune d’Etel porte le nom de la rivière qui se jette dans la mer.

2 salles de cinéma existaient en 1950 :
Etel Cinéma – Grande Rue (250 places) - la salle fermera entre 1970 & 1976.
Et le
Rex - Halles des quais (350 places).- En 1970, Le Rex a pour adresse rue du Cinéma
C’est entre 1976 et 1984 que ferme le Rex d’Etel.

La Rivière : Bd de la Plage -
En 1932 /33 , le bâtiment abrite l’école des garçons et une salle de patronage.
L’école est transférée en 1936. Pendant la 2 eme guerre mondiale, le bâtiment est réquisitionné par les Allemands qui le transforment en écurie.
Redevenue école pendant un temps, la salle deviendra lieux de culte pendant la réfection de l’église.
Le diocèse décide en 1960 de le transformer en salle de cinéma.


La Cinématographie Française - 1962

Un grand flou entoure ensuite la vie du cinéma La Rivière.
La salle de 300 places environ (1984) comporte aujourd’hui 245 fauteuils.
C’est le 29 Novembre 2008 que l’association Quai des Dunes organise sa première projection avec la présentation en avant première d’Agathe Clery d’Etienne Chatilez.
Quai des Dunes est une association de bénévoles qui s’occupe de la salle La Rivière de l’accueil, la caisse à la projection.



Cette première soirée est un succès. L’association comprend alors 120 adhérents, dont la moitié est engagée dans le vie de La Rivière.
Avec plus de 3 000 entrées en presque 4 mois, le cinéma associatif «La Rivière connaît une fréquentation au delà de ses espérances. C’est le dynamisme de ses membres et une programmation variée alliant films populaires, pour enfants et Art et Essai qui en assure le succès.
La Mairie d’Etel subventionnera au moins la première année la renaissance de son cinéma.
C’est un cinéma de passionnés publiant chaque mois l’Echo des Dunes.
Le cinéma La Rivière a enregistré plus de 5000 entrées cet été. Le conseil Général est devenu partenaire en accordant une subvention.



Je regrette d’être passé trop tard devant ce cinéma et de ne pas avoir pris le temps de le visiter.



Repost 0
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 21:11

Après ¾ d’heure de traversée au départ de Lorient, vous arrivez à Port Tudy.

A 50 mètres de l’arrivée du bateau, au bout du quai, la présence d’un cinéma est déjà indiquée.

C’est après avoir gravit la montée vers le bourg, que vous tombez nez à nez avec le « Cinéma des Familles » ou Le Korrigan.

Cinéma des Familles : 3 rue Gripp

Sur cette petite ile de 2 300 habitants, il est étonnant que ce cinéma est survécu.

Dans les années 20, les séances de cinéma se sont d’abord déroulées dans des cafés  puis dans un hangar à Port Tudy.(fauteuils en bois).

Construit en 1934 (Toit en structure métallique recouverte d’une toile )  et devenu réellement cinéma en 1937 (les Groisillons étaient environ 4 500) , le Cinéma des Familles a été un  temps fermé et est repris en 1955.

Aujourd’hui , la salle unique de 236 places du « Cinéma des Familles » est animée par l’association Cinef’ile.

Depuis 2001, l’ile de Groix organise le Festival  Internationale du Film Insulaire. Chaque année, c’est une ile qui est le thème de ce petit festival dont les projections se déroulent à Port Lay et bien sur dans la salle du «Cinéma des Familles » ou Korrigan.A noter, que le festival voyage ensuite à l’ile d’Yeu autre île du Ponant.

Après l’Islande, c’est le Sri Lanka qui a été le centre de ce festival  en 2009.

Le Cinéma des Familles est ouvert tous les soirs pendant l’été. Quelques projections ont lieu hors saison.



Repost 0
7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 21:36

Les premières projections des films des frères Lumières se font dès 1901. Les premières projections ont lieu sous chapiteau, au théâtre de la Cohue ou au patronage Saint François (qui deviendra salle de La Garenne.).

L’Eden : 7 rue Pasteur

 

La façade en Aout 2009 - on distingue les batiments du nouvel immeuble d'habitation.


Il reste au 7 rue Pasteur, (en face d’une maison de retraite), la superbe façade d’un ancien cinéma : l’Eden.

En 1911, est construite à cet emplacement une salle de Skating (très en vogue à l’époque). C’est en 1922, que Robert Damilot (Artiste peintre et décorateur  spécialisé dans les décors de théâtre, décoration de salles de cinéma, théâtre et de spectacles. -1889 / 1976 ) achète la salle de « Roller Skating ».
Sous sa direction, une nouvelle façade Art Déco est réalisée. La salle de 900 à 700 places (selon les sources), propose un orchestre, un balcon et un promenoir.

La façade réalisée par Antoine Ronco et Maxime (La signature figurait sur la façade), représente des motifs floraux et végétaux.


Au centre, se détache un oriel destiné à la cabine de projection.


Racheté en 1966, le cinéma est rebaptisé Comédia et Universel. Espérant programmer des spectacles autres que cinématographiques, l’entreprise est compromise suite à l’ouverture du Palais des Arts.
En 1976, l’Universel est annoncé pour une capacité de 850 spectateurs.
En 1981, l’Eden change de main et devient propriété de la Société Holley de Brest.. Le bâtiment est agrandi en hauteur et par l’arrière. Il comporte maintenant 3 salles de 225, 156 et 128 places.


En décembre 2003, l’Eden tire le rideau définitivement malgré la création d’une association de défense du site : « A l’Ouest d’Eden ».


A l’été 2009 ; viennent de s’achever les travaux de l’immeuble d’habitation qui remplace le cinéma. Il ne reste de l’Eden que la façade repeinte et entretenue.
Cette conservation est un miracle, car le bâtiment ne semble pas être inscrit à l’inventaire des monuments historiques.

Cinéville La Garenne : Rue Jehan de Bazvalan - 12 rue Alexandre le Pontois.


Déjà au début du siècle, l’abbé Guillaume proposait des représentations cinématographiques dans les locaux du patronage Saint François.
C’est en 1925 que l’Abbé Guillaume fait construire le salle de La Garenne (1 000 places). Les murs de la salle étaient alors décorés de panneaux représentant des sites et monuments du Morbihan (Peintre Victor Guesde).


En 1951, la salle connaît des réaménagements (entrées sur la rue), mis en oeuvre par l’architecte vannetais Guy Claubert de Clery (église Saint Pie X - Vannes – construite en béton)
Avant 1970, la Soredic devient propriétaire de la salle de cinéma La Garenne (capacité 759 fauteuils). Déjà en 1976, Jacques Guillon gère le Cinéma La Garenne.
Comme beaucoup de ses confrères, La Garenne devient un complexe de 3 salles (entre 1984 & 1976 : 354pl-190pl et 82 places)

ltiment L'arrière du batiment

Aujourd’hui le Cinéville La Garenne comporte 5 salles de 316 à 75 fauteuils.
Après l’ouverture en 200 du Cinéville Parc Lann (en extérieur de la ville), la Soredic a passé une convention entre la mairie de Vannes et l’association Cin’écran (crée en 1998) afin de promouvoir la programmation d’ »Art et Essai , qualité et VO ». En contrepartie, la ville de Vannes aidera fiscalement et financièrement l’association Cin’écran dans l’organisation de manifestations.

Photo des affiches annonçant les programmes des Cinévilles.


Le pari semble tenu, les spectateurs apprécient une programmation pointue et curieuse, et les séances comportent peu de publicité.

Le Royal : 19 rue Joseph le Brix

En remontant vers l’Hotel de Ville de Vannes, on découvre ce qui fut le cinéma Le Royal.
C’est en 1934, que Fernand Leonce, propriétaire du cinéma Molière de Douarnenez, décide, une fois n’est pas coutume, de construire une salle de cinéma à l’emplacement d’un garage.



Le Royal ouvre en 1936. La façade est étroite. L’entrée est surmonté d’un oriel (sorte de bow window) à deux niveaux. L’accès à la salle se fait par le couloir. Le Royal a conservé jusqu’à sa fermeture sa salle unique de 500 places environs comportant orchestre et balcon.
Fermée le 23 Octobre 2001, la salle est restructurée et abrite aujourd’hui un grand magasin de livres, disques et DVD.

Le Cinéville Parc Lann : Zone Commerciale Parc Lann


Le 18 Novembre 2005 ; la Soredic inaugure le Cineville Parc Lann. Multiplexe de 7 salles situé derrière l’hypermarché Leclerc, le Cinéville Parc Lann propose des salles confortables équipées des dernières technologies. Mais ce petit multiplexe reste bien froid avec son grand hall et ses salles aseptisées.


A noter qu’en juillet 2007, le Cinéville a été victime d’un cambriolage au tractopelle. La verrière est détruite et le coffre fort avec plus de 40 000 est emporté.


 

Le Hall et les Caisses

Le comptoir à confiseries

L'accès aux salles

La salle 6

D’après le CNC, Vannes avec plus de 50 000 habitants et 494 000 entrées en 2006, est en tête des villes de Bretagne pour sa fréquentation par habitant.



Repost 0

Présentation

  • : Salle de Cinéma, le Vrai Cinéma
  • Salle de Cinéma, le Vrai Cinéma
  • : Histoire des salles de cinéma en activité ou disparues. Hommage aux Rex, Lux, Vox, Gaumont, UGC et autres Trianon que j'ai pu découvrir lors mes ballades. Parceque le cinéma se déguste avant tout sur Grand Ecran
  • Contact

Recherche