Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 mai 2014 3 07 /05 /mai /2014 20:48

Redécouvrez ce cinéma insulaire, après rénovation ...

à lire sur :

http://histoiredecinema.canalblog.com/archives/2014/05/07/29824945.html

Bonne lecture

Ramoc

Repost 0
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 21:34

Retour au Ciné Saint Sauveur…

 

Ce petit cinéma n’est plus exploité depuis de nombreuses années.

IleDYeuCineStSauveur01

L’entrée du bâtiment

IleDYeuCineStSauveur02

La salle de cinéma (accès à la cabine de projection par l’escalier extérieur et accès à la caisse par la porte du dessous)

IleDYeuCineStSauveur03

 La caisse

IleDYeuCineStSauveur04L’accès à la salle

IleDYeuCineStSauveur05

La salle

IleDYeuCineStSauveur06

 

IleDYeuCineStSauveur07

 IleDYeuCineStSauveur08

 

IleDYeuCineStSauveur09

Les fauteuils en Skaï rouge qui semble bien loin des fauteuils actuels

IleDYeuCineStSauveur09b

 

IleDYeuCineStSauveur10

Le projecteur (pris en photo à travers la lucarne, la cabine étant fermée)

IleDYeuCineStSauveur11

 

IleDYeuCineStSauveur12

La salle version Théâtre

IleDYeuCineStSauveur13

A l’entracte, les toilettes étaient au fond de la cour.

IleDYeuCineStSauveur14bis

Les cartons distribués à l’entracte pour les personnes sortant dans la cour.

IleDYeuCineStSauveur14-copie-1Les billets du dernier spectacle …

IleDYeuCineStSauveur15

Après la séance…

 

Le Ciné Saint Sauveur ou salle de la Missionnaire semble avoir été utilisé une dernière fois en Août 2008 pour une assemblée générale d’association.

 

Depuis, le cinéma n’étant plus aux normes de sécurité (à défaut de confort) est fermé au public. Etonnement, le bâtiment est en bon état.

Il est fort probable que le site soit bientôt vendu…

 

Un grand merci à François-Xavier Dubois qui a bien voulu m’ouvrir une dernière fois les portes de ce petit cinéma paroissial de 175 fauteuils, à mon frère Francis pour ses quelques photos et à mes parents, femme et enfants qui sont venus m’accompagner pour cette dernière séance.

Repost 0
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 22:00

cartes-cine-islais001.jpg

La carte d'abonnement du cinéma Ciné Islais (Mairie de l'Ile d'Yeu)


En complément de mon premier article sur les cinémas de l'Ile d'Yeu , voici la suite de l'histoire du Casino des Cytises.

3---Casino-ext.jpg
C'est le 18 décembre 2009 que le Casino (Ex Casino des Cytises) est inauguré après de nombreux mois de fermeture. La gageure était de conserver à la salle son style et son authenticité tout en assurant la modernisation nécessaire.
Plus de cinéma dans la nouvelle salle, mais le volume reste identique. Seul le bar a été déplacé , l'écran à disparu au profit d'une grande scène.

Grâce à Mr Maurice Esseul (historien de l'Ile d'Yeu), voici un rapide historique du Casino.

5---Casino-salle-F.jpg

L'arrière de la salle en Février 2010, lors d'un Loto.


Les premières projections (plaques de verre) ont eu lieu en 1912. Elles se déroulaient dans les locaux de l'école libre et étaient effectuées par l'abbé Grelaud grâce à une lanterne magique.
Après la guerre, les Islais allaient danser au café Delattre, aussi appelé « le Petit Casino ». Il s'agit aujourd'hui du café l'Escale.

C'est dès 1922, que le Petit Casino, équipé d'un appareil de projection et d'un groupe électrique fait découvrir aux habitants de l'Ile d'Yeu les films muets.
Mais en 1932, Marcel le Ponner (originaire de Nantes et marié à une islaise) créé le Casino des Cytises.
Le bâtiment est composé d'une grande salle avec piste de danse et appareil de projection. Lors des soirs de bal, les fauteuils de la salle sont démontés pour laisser place aux danseurs.
De la salle, on pouvait accéder à un terrain aménagé. Ce petit terrain, aujourd'hui disparu, permettait l'été, aux clients de prendre l'air à l'ombre des cytises (arbres à fleurs jaunes), d'où le nom du Casino des Cytises.

6---Casino-Av.jpg

L'avant de la salle avec la scène (Février 2010)


En 1937, Mr Le Ponner équipe le Casino du cinéma parlant.
Le Casino des Cytises passe tant bien que mal la guerre et en 1946, il est rénové. Une cabine de projection est construite à l'arrière de la salle permettant alors de gagner de la place et de rajouter des fauteuils au balcon.
Mais le 2 Novembre 1947, un court-circuit provoque un incendie qui détruit la toiture et endommage sérieusement la salle.
En 1948, les travaux de restaurations sont effectués, la toiture est rehaussée et les décorations rénovées.
En 1954, le courant électrique alternatif arrive par câble sur l'Ile d'Yeu.
En février 1958, le Casino est vendu à la mairie. Après de longues années comme cinéma (En 1976, le Casino avec ses 350 fauteuils réalise 1 250 entrées hebdomadaires en saison et 250 hebdo hors saison) , salle de spectacle, puis uniquement salle de danse, le Casino fermera ses portes à la fin des années 90 / début 2000, ne répondant plus aux normes de sécurité.

Après 2,5 millions d'Euros de travaux, Bruno Nouby (maire actuel) et Maurice Coustillères (ancien maire) inaugurent le nouveau Casino.
C'est une très belle salle pouvant accueillir environ 250 personnes qui sert pour les spectacles, concerts et loto et remporte un vif succès auprès des Islais qui retrouvent leur cher casino,

4---Casino-Proj.jpg

Mais de son passé de salle de cinéma, il ne reste plus que l'ancien projecteur présent dans le hall d'entrée.

Projections en Plein Air :

Outre le Ciné Islais qui assure les projections cinématographiques sur l'Ile d'Yeu toute l'année, l'association Oya-Films , en plus de son activité de mise en valeur de la vie islaise par des anciens et nouveaux films, organise des séances de ciné club.
Depuis l'été 2009, Oya-Films propose aussi des projections en plein air sur la place des Sabias.

1---Sabias-copie-1.jpg

La plage des Sabias à la tombée de la nuit (Au loin, les ruines du Vieux Chateau - XIVè Siècle)


Ainsi, 4 fois pendant l'été, les familles de baigneurs, les pêcheurs et les plongeurs du Club Nautilus Plongée laissent la place aux projections de cinéma.
Dans une ambiance conviviale et malgré un coté amateur (dans le bons sens du terme ! ), la projection se fait grâce à un vidéo projecteur sur un écran de belle taille et avec une sonorisation correcte.
500 spectateurs environ assistent à ces projections.
Quel plaisir de revoir ces films des années 80 sous le ciel étoilé – étoiles filantes pendant Top Gun), sous l'oeil bienveillant du Vieux Château et de la pointe du Chatelet.

2---sabias.jpg

Voilà , je ferme une fois encore la page sur l'Ile d'Yeu et ses cinémas, en attendant de nouvelles informations sur le passé ou le devenir du Casino, Ciné Islais et Ciné Saint Sauveur.

Remerciements à Mr Maurice Esseul - Oya Nouvelles - La Gazette.

1 ere edition 28/11/2010

Repost 0
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 21:00

Ile d'Yeu : le cinéma insulaire
Cine ilais - Yeu 2

Située à plus de 14 Kms du continent, l'île d'Yeu s'étire dans l'Atlantique. Tout d'abord l'Ile d'yeu, c'est un coin de paradis, à ½ - ¾ d'heures de bateau (2 à 6 par jour selon période et marée) avec 4 788 Ilais (source INSEE) et plus de 35 000 habitants pendant l'été.
En plus de 40 ans de vacances sur l'Ile, je me dois de rendre un hommage aux 3 cinémas qui existaient sur l'île d'Yeu.

Le cinéma à l'Ile d'Yeu, c'était 3 salles :

Le Casino des Cythises à Port Joinville -  330 places :
Casino des Cytises - Yeu
la façade principale du Casino des Cytises; L'agrandissement du batiment se fait par l'arrière.

Salle de danse, de réception, avec des fauteuils amovibles, qui a cessé son activité cinéma début des années 80 .
Sa programmation était plus populaire que les autres cinémas avec, à ses dernières heures une programmation de films bis (Western Spaghetti, Kung Fu , Fantastique et même Pornos ( les affiches de ces films étaient alors peintes en blanc par quelques personnes choquées par ces images de corps dévêtues).
Seul le petit balcon de face était équipé de fauteuils fixes - avec places numérotées, grilles des places remplies à la main par le caissier.
Casino des Cytises - Yeu2
Vu de la salle pendant les travaux (on distingue l'ancien balcon en haut à droite, qui était surplombé de la cabine de projection)

Le Casino des Cytises a connu ensuite une activité de Salles de danse , Réception, et occasionnellement Théatre et Projection , style connaissance du monde.
Aujourd'hui en travaux, il va être agrandis, rénové et devenir une véritable salle des fêtes.
Sur les photos on distingue encore le promenoir .

Le Ciné St Sauveur à St Sauveur : rue de la Missionnaire (sur la route des Soux)

Petite salle paroissiale à l'ombre de l'église de St Sauveur créée en 1962 a fonctionné régulièrement comme cinéma jusque fin années 70 / début 80.
Rebaptisée salle de la Missionnaire, des projections occasionnelles de films sur l'ile D'Yeu s'y sont déroulées jusque 2005/2006.
Cine St Sauveur - Yeu
L'entrée du Ciné St Sauveur se faisait par cette petite porte. Le batiment de la salle de projection est perpendiculaire à la rue, Longtemps le nom de Ciné St Sauveur est resté lisible en dessous de la croix.

Chaque année dans les 70s , était projeté "Harold et Maude", avec documentaires, dessins animées, coupures de courant et pellicule brûlée. On pouvait encore acheter des 1 ère classe et 2 eme classe (fauteuil en bois proche de l'écran). Mes parents se souviennent y avoir vu "Le Grand-Meaulnes" avec copies dans le désordre, et bien sûr, les scènes de baiser "censurées" par le projectionniste (main devant l'objectif).
Cine St sauveur - Yeu2
Le batiment du Ciné St Sauveur vu de la cour

A noter, que je n'ai trouvé aucune trace de cette salle de cinéma dans les annuaires Bellefaye.

Le Ciné Islais à Port-Joinville (rue du petit Chiron):

Seul survivant, il fait 216 places et est équipé en dolby stéréo digital. La salle qui comportait un balcon (350 places) , ne comporte plus qu'un orchestre en pente douce, et une petite scène. Non climatisée l'été (fournaise quand la salle est pleine), on y est bien au chaud l'hiver. Il propose environ 7 séances hebdo hors saisons, et 3 à 4 séances quotidiennes pendant l'été.
Cine Ilais - Yeu3
Le Ciné Ilais en 1995. la salle a depuis été refaite, tapissée de noir, et équipée du son dolby digital

Grâce à « la gazette annonces », voici un petit résumé de l'histoire du Ciné Islais.
C'est en 1932 que le Ciné Ilais (ou Ciné Islais) voit le jour à l'initiative de la Paroisse (comme beaucoup de cinéma de l'Ouest de la France) et de mr le Curé Coutant. Grace aux deniers des fidèles, un théâtre prend naissance. Il est vite rajouté un balcon et une cabine de projection. Le cinéma « des curés » dont le programme est annoncé le dimanche continuera ainsi jusque dans les années 70.
Repris par des laïcs (l'Associations d'Education Populaire), il fonctionne merveilleusement bien jusque dans les années 80 (où il est rénové ) et atteint jusqu'à 25 000 entrées annuelles.
Le Diocèse reprend la gestion, et décide de se séparer du Ciné ilais.
Afin de sauver son seul cinéma, la mairie loue alors l'établissement au diocèse avant de se porter définitivement acquéreur en 2003 .Un appel d'offres est effectué . La délégation de service public remporté par « Ciné 'toile » est rompue en 2007.
Pour sauver son cinéma, la mairie reprend définitivement son « Ciné Ilais » et en assure totalement la gestion.
Le programme du ciné Ilais est disponible sur le site de Neptune FM (91,9) , la radio de l'ile d'Yeu . (http://www.neptunefm.com/)
La programmation alterne aujourd'hui films grand public et quelques films d'auteurs en vo (subventions ?) ,mais on voit surtout depuis cette année des concerts se rajouter au programmes de cinéma.
Cine Ilais - Yeu
Le Ciné Ilais aujourd'hui . (On distingue le clocher de l'église Notre Dame du Port)

Repris en régie municipale par la mairie de l'ile d'yeu le 6 mai 2008, la mairie a décidé de prolonger d'un an  cette aventure, afin d'avoir une vue plus large sur plus d'une saison d'exploitation.
85yeucineilaisff20090001.jpg
En Avril 2009, le Film Français faisait paraitre un avis d'appel d'offre pour équiper la salle du Ciné Islais en numérique.

85yeucineilaisprog07090001

extrait du programme du Ciné Islais ( 15-28 juillet 2009)

Et au 15 juillet 2009, c'est fait ; Le premier film diffusé en numerique au ciné Islais est "Harry Potter et le prince de sang mélé". Cette nouvelle technique, je le pense s'implifiera l'accessibilité aux films (transport des copies 35mm par bateau ou hélicoptère.)

Je rends un hommage à ces trois cinémas qui ont joué un rôle important dans ma découverte du cinéma, et plus particulièrement au Ciné Ilais sans lequel mes séjours à l'Ile d'Yeu ne serait pas complet,
Si bien sur des iIais , associations ou publications (Oya Nouvelles) veulent témoigner et où me faire parvenir des photos, ce serait volontiers que je les publierai.

A Louis Dauphin (mon grand père) , qui a permis à toute sa famille de découvrir cet endroit magique qu'est Ile d'Yeu.


1 ere edition 13/09/2008

Repost 0
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 12:50
2 - Cine Ilais


Bon, nous revoilà encore dans ce petit cinéma de l'Ile D' Yeu.
Comme à chacun de mes passages sur l'Ile, j'en profite pour faire mon retard cinématographique...

 

1 - Cine Ilais Avril 2011

Les 2 Guillaume, le responsable de l'exploitation et le projectionniste de ce cinéma municipal m'ont autorisé à photographier la cabine de projection.
 
3 - Cine Ilais Cabine
En effet, la municipalité, propriétaire du Ciné Islais a préféré investir au plus vite dans la projection numérique, au détriment, il est vrai des 216 fauteuils qui n'ont pas été changés depuis une bonne douzaine d'année...
 
4 - Cine Ilais Numerique
Le projecteur numérique

Aujourd'hui plus de 90% des projections se font en numérique. En ce mois d'avril 2011, seul le film présenté dans le cadre du Ciné-Club était en 35MM
 
5 - Cine Ilais Cabine
Objet en voie de disparition
6 - Cine Ilais 35mm
Le projecteur 35MM (toujours en activité)
 
Et comme son ancien confrère du Casino des Cytises,  l'ancien projecteur qui a vu passer tant de kilomètres de pellicules usées , est présent dans le hall du Ciné Islais
 
7 - Cine Ilais vieux Projecteur
Posté le 4 Juillet 2011 - Maj 15 Septembre 2011 (réintegration des photos)


 

Repost 0
6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 20:07

 

 

Plus connue pour sa grande plage de plus de 8 kilomêtres de long, la station balnéaire de Saint-Jean-de-Monts possède une unique salle de cinéma.

Dans les années 50, il existait une autre salle dont je n'ai trouvé aucune trace. Où étaient le cinéma l'Universel (avenue de la plage -1950/60) et le cinéma de la Plage (Avenue de la mer -1970/76/84) ?

Le Ciné-Monts : Rue du Général de Gaulle

Situé sur les hauteurs de Saint-Jean-de-Monts, le Ciné-Monts est à côté de l'église.
Ancienne salle paroissiale avec 500 fauteuils en 1950, elle existe depuis 1947 . Le 1er film projeté était "Sur la piste des Mohawks" de john Ford.



Rattaché à l'association Les Cousins de Monts, le Ciné-Monts fonctionne toute l'année.
En 1977, la salle accueillait environ 40 000 spectateurs (la moitié hors saison et l'autre moitié en saison).



Aujourd'hui la salle de 360 places accueille envion 20 000 spectateurs par an. Elle est régulièrement réaménagée (fauteuils, projecteur, son) et fait preuve d'une bonne vitalité grace au dynamisme de ses bénévolles.

 

 

 

Repost 0
9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 21:28

 

En 1950, 2 cinémas co-existent à Challans.


L’Arpett : Place Aristide Briand.

Cette salle de cinéma est construite en 1933 lors de la reconstruction des anciennes halles alimentaires.
L’Arpett est une salle d’environ 600 fauteuils. La salle changera de nom pour devenir le Central, mais fermera au début des années 70 (même si le Central existe toujours dans les annuaires professionnels en 1976).

Le Marais : rue Carnot.

A la fin des années 40, l’abbé Joseph Momballais décide de faire construire une salle paroissiale pouvant accueillir des projections de cinéma.
Ainsi, le 7 septembre 1950 est inaugurée la salle Le Marais.
Les frères Martel ont réalisé la fresque de la façade représentant des maraîchins et des danseurs. (Les Frères Martel, 2 jumeaux nés à Nantes, étaient des sculpteurs dont les œuvres sont essentiellement des sculptures, fontaines et monuments d’inspiration Art Déco ou Cubiste).



Le Marais est une salle de cinéma et de théâtre de 550 places avec balcon. En 1957, à l’arrivée du cinémascope , le cadre de scène est ouvert est le système de projection est rénové.
Mais comme partout en France, la télévision fait baisser la fréquentation. Il faut alors rénover la salle. En 1974, le balcon est détruit, les fauteuils changés ; le Hall, le Bar et la Caisse sont réaménagés. En 1984, le chauffage est changé, une moquette murale revêt les murs pour une meilleure acoustique. La salle du Marais est équipée du Dolby.
Après des difficultés financières, la mairie de Challans décide de soutenir le Théâtre du Marais.
C’est en mars 2000 que le conseil municipal acquiert le Marais.
Rénové, mis aux normes de sécurité, l’équipement technique du théâtre est modernisé.
La salle de 300 places est maintenant un théâtre, mais elle accueille encore les séances de l’association du Cinoche (ciné-club, programmation scolaire), créée en 1996.


Le Club : Place Saint Antoine.

Le Club est né entre 1960 et 1970. C’est alors une salle commerciale de 430 fauteuils.
Dans le courant des années 70, une 2 ème salle de 169 places est rajoutée.
Aujourd’hui avec ses 2 salles de 379 places (Ecran 12m de base et SRD) et 137 places (Dolby), le Club est reconnu comme une salle sympathique.



En 2009, le Club a vu sa fréquentation légèrement baisser pour atteindre 60 000 entrées annuelles.



Eric Dubot, son directeur, estime qu’avec 6 salles, la fréquentation cinématographique de Challans pourrait atteindre 150 000 entrées. (In Oust France – Janvier 2010)
Un projet de construction… ?



Et pour finir, cette photo n’ayant rien à voir avec les salles de cinéma, ce petit garage désaffecté à la façade sympathique.



Remerciements à Mme Hervouet du Bar Le Central pour les renseignements sur l’Arpett.


 

 

Repost 0
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 21:00

Les Yoles : 14 Avenue des Yoles – Notre Dame de Monts.

 

Petite salle unique de 318 places de cette station balnéaire de Vendée (Pays du Pont d'Yeu) , le Cinéma les Yoles fonctionne pendant l’été et depuis cette année assure quelques représentations hors saison.

 

 

Sur Facebook, il existe un groupe "Les Yoles, un cinéma pas comme les autres".

Je ne trouve pas de trace de cette salle en 1970, mais en 1976, elle apparaît sous le nom de Les Yoles – Salle Sainte Thérèse.

 

 

 

 

Repost 0
17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 12:37

Sur la route de Nantes à l’Ile de Noirmoutier, vous passerez par Beauvoir sur Mer. Dans la Grande Rue vous ne trouverez plus hélas de trace du Rex.

Construit dans les années 50, cette salle unique de 400 fauteuils a fermé ses portes définitivement en 1975. Démolit il y a quelques années, il est remplacé de par un centre Medico-Social, mais on continue toujours de parler du parking du Rex…

Photos prises en juillet 1999.



Repost 0
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 17:02

Rattachée au continent par un pont et par la route du Gois (chaussée submersible à marée haute), l’île de Noirmoutier possède deux cinémas.

 

Le premier que vous découvrirez est :

 

 

Cinéma du Gois : Route du Gois à la Barabatre

 

 

 

 

 

Construite vraisemblablement dans le courant des années 60, cette salle mono écran de 230 fauteuils (son dolby stéréo ) est ouverte uniquement en saison.

 

 

 

 

A l’autre bout de l’île, se trouve le deuxième cinéma :

 

 

Le Mimosa : 73 avenue Joseph Pineau à Noirmoutier en l’Ile.

 

 

 

 

Construit en 1949 entre Noirmoutier en l’île et le bois de la Chaise, c’est une salle unique de plus de 400 places nommée le Central (en 1950). Le Central devient vite Le Mimosa .

Repris en 1977 par Mme Marie-Andrée Paintendre Guillemin (fille du fondateur de la salle Mr Guillemin) et c’est avant 1984 qu’une deuxième salle est rajoutée.

 

 

 

 

 

L’accès du Mimosa donne dans un grand hall situé sous la salle 1.

 

 

 

La superbe salle 1 tout en gradin (324 places) a su allier modernité et cachet de l’ancien (rampe de lumières autour de l’écran).

 

 

 

La salle 2 avec ses 166 places est plus traditionnelle.

 

Le Mimosa reste ouvert toute l’année et grâce à ses 2 salles diffuse un large éventail de la production cinématographique. Le Mimosa de Noirmoutier en l’île attire de nombreux Noirmoutrins et habitants des résidences secondaires.

 

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Salle de Cinéma, le Vrai Cinéma
  • Salle de Cinéma, le Vrai Cinéma
  • : Histoire des salles de cinéma en activité ou disparues. Hommage aux Rex, Lux, Vox, Gaumont, UGC et autres Trianon que j'ai pu découvrir lors mes ballades. Parceque le cinéma se déguste avant tout sur Grand Ecran
  • Contact

Recherche