Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 21:15
L’Archipel Paris Ciné : 17 Bd de Strasbourg – Paris 10



Un peu de nostalgie avec cette salle de quartier du Boulevard de Strasbourg à Paris.
Non loin de l’ancien Scala, presque en face du Comedia (Ex Cinéma Eldorado) et du feu Cinex, à 2 pas de son concurrent le célèbre Brady, l’Archipel Paris Ciné est toujours debout.



Façade en 1994



Façade 2009

Sa façade dominée par l’enseigne « Paris Ciné » rouge et blanche et son entrée surplombée des lettres bleues de « L’Archipel » invitent à pénétrer le hall tout en longueur.



Les affiches présentent les nombreux films en continuations et les séances exceptionnelles (Concerts de musique de film, « l’enfance de l’art » ).



La caisse placée au fond du hall permet au projectionniste de faire rentrer le public et lancer rapidement les films grâce à un rapprochement des cabines de projections.
Ce 24 juillet 2009, je profitais d’un emploi du temps plus calme pour aller me délecter (en vo s’il vous plait !) du nouveau film de Sam Raimi « Jusqu’en enfer ». ( Sélectionné au Festival de Cannes , plus de 25 ans après « Evil Dead », présenté alors simplement au Marché du Film – Belle victoire !).



Et là,, après être descendu à la salle 2 j’y suis resté seul pendant quelques minutes, dans le calme et la moiteur d’une climatisation mal réglée. Je me replongeais ainsi dans l’ambiance, quelques années plus tôt lors de la projection en double programme de quelques Series B dans une salle bien remplie et peu aérée.



Je me souviens d’ailleurs, lors du début de la reconversion du Paris-Ciné en salle d’Art et Essai, d’avoir assisté à une projection où les films présentés en vo déconcertaient le publique d’habitués du Bd de Strasbourg, et où les nouveaux spectateurs découvrant ce cinéma ( recommandé par Télérama), étaient étonnés des allers et venus des spectateurs entrant et sortant de la salle pendant la projection des 2 films en permanent.
Ce soir de juillet 2009 , lorsque la projection a débuté, nous étions 5 dans la salle (La clim a été remise en route …).
La salle 1 au rez-de-chaussée, un peu plus grande, ne s’est même pas mise en route, car aucun spectateur n’était présent...



Deux particularités à cette belle salle bleue, l’entrée se fait par le côté de l’écran (ce qui était très gênant quand le Paris Ciné passait des doubles programmes), et un espace bar se trouve au fond de la salle.



L’Archipel Paris Ciné est aujourd’hui un cinéma comportant 2 salles de 120 (salle 1) et 95 places (salles 2). Toutes deux sont équipées du son Dolby Stéréo.



Avec une estimation de 400 à 500 entrées hebdomadaire, l‘Archipel fait un peu plus que son voisin le Brady.

Et maintenant un peu d’histoire…
Je vous laisse aller sur les sites « Sallesdecinema » de Philippe Celerier et « lesplusbellessallesdecinéma » pour connaître plus de détails sur ce petit cinéma de quartier créé en 1890 comme salle de spectacles , puis cinéma en 1917.
Devenu en 1962 cinéma d’exclusivité (avec l’adjonction d’une 2 eme salle en sous sol (la fameuse salle 2), son sort actuel est lié à Mr Pierre J.Dyens qui s’y intéresse en 1997, le rachète, le rénove et créé l’Archipel en 2001, lieu dédié au cinéma et à la musique de films.
C’est sur l’année de 1962 que je reviens, grâce à des archives retrouvées dans « La Cinématographie Française © ».

En 1950, le Paris Ciné est une salle de 500 places. En 1960, la salle est annoncée pour 260 places.

En 1962, décidant d’orienter différemment la programmation du Paris Ciné, Mr Trichet confie à l’architecte Georges Peynet la rénovation de sa salle et du hall. Le Paris Ciné devient Pix (260 pl) , et la petite salle en sous sol devient le Paris Ciné (100 pl) .


©La Cinématographie Française 1962



Le Hall du Pix ©La Cinématographie Française 1962

Dans la grande salle du Pix, la cabine de projection est équipée en 70MM. Les Fauteuils ont été rénovés.


©La Cinématographie Française 1962




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Salle de Cinéma, le Vrai Cinéma
  • Salle de Cinéma, le Vrai Cinéma
  • : Histoire des salles de cinéma en activité ou disparues. Hommage aux Rex, Lux, Vox, Gaumont, UGC et autres Trianon que j'ai pu découvrir lors mes ballades. Parceque le cinéma se déguste avant tout sur Grand Ecran
  • Contact

Recherche