Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 21:38
Créé en 1914 par Max Linder, cette superbe salle de cinéma a connu un passé agité. Elle passe dans les mains de Pathé en 1932, rénovée en 57 par l'architecte Georges Peynet , puis est racheté par Parafrance.


Carte publicitaire pour l’exposition « Enquète d’un projectionniste (1995) » Photo JF Chaput ©. – Intérieur du Max Linder en 1982

Parafrance fait faillite en 1984. Longtemps fermé, le Max Linder est racheté par l’équipe de l’Escurial Panorama (Jean Jacques Zibermann (réalisateur), Vincent Mellili, Dominique Erenfried ( actuelle directrice des Gaumont Champs Elysées ) et Brigitte Aknin, qui décide de reconstruire entièrement l’espace.



A notez, outre Silverscreens, le site http://bernardpavelek.free.fr/movie.htm retraçant la transformation du Max Linder en Max Linder Panorama. De mémoire, ce film a été présenté longtemps au Max et à l’Escurial
C’est fin Novembre 1987 que le Max Linder Panorama ouvre sous sa forme actuelle. Le personnel est habillée avec des vêtements rappelant le fil projeté : « Le dernier empereur ».



Après être passé sous la marquise, vous entrez dans un hall abritant un bar et les accès aux escaliers menant aux Mezzanines et au Balcon. L’accès à l’orchestre se fait de chaque coté du bar.


Le hall en Avril 2009

L’Orchestre avec ses 300 fauteuils est surplombé de 200 fauteuils aux mezzanines et 120 fauteuils au balcon. La salle est entièrement tapissée de tissus noir mettant en valeur le grand écran panoramique.



Le Max (comme on l’appelle), est équipé du son THX et fait partie à l’époque des salles les plus prestigieuses où le cinéphile voulant voir les films dans les meilleurs conditions avait le choix entre le Kinopanorama, Forum Horizon, Normandie et le Max.


Quand certains exploitants comprennent que la technologie peut est un réel plus.



Sa programmation, dès son ouverture, est orientée vers les films à grand spectacle de qualité. Proposant le plus souvent possible des films en 70MM, il ne désemplit pas. Soutenu par la Fondation Gan pour le Cinéma, il est aussi le cinéma préféré des lecteurs de Starfix (comme l’a été avant l’Escurial Panorama, géré par la même équipe). Il faut arriver alors au moins une heure avant la séance pour être sur d’avoir une place aux mezzanines et bénéficier d’alors d’une immersion visuelle et sonore totale dans le film.


L'écran de 18 mêtres de base (vu du balcon)


Vu des mezzanines.

Puis sont arrivés les premiers multiplexes (et les salles Grand Ecran Tout Confort, le Gaumont Italie…) , le Kinopanorama a fermé, le Forum Horizon et sa salle THX est devenu UGC Ciné Cité Les Halles.


La façade en Avril 2009

Le Max est toujours là, revendu un temps à Kinepolis, il appartient aujourd’hui en partie à Simon Simsi et offre toujours un réel confort de projection (Il s’est récemment équipé pour la projection numérique) . N’hésitez pas, il est toujours à la pointe des nouvelles technologies.
Le Max reste une des dernières salles mono-écran à Paris mais, attention, il est passé de 5 000 entrées hebdo (avec des pointes à plus de 15 000 entrées hebdo) en 1992 à un peu plus de 2 000 entrées hebdo moyenne.
Vous qui ne jugez que par UGC et Gaumont, poussez les portes du Max Linder Panorama, ces cartes y sont acceptées.



Repost 0

Présentation

  • : Salle de Cinéma, le Vrai Cinéma
  • Salle de Cinéma, le Vrai Cinéma
  • : Histoire des salles de cinéma en activité ou disparues. Hommage aux Rex, Lux, Vox, Gaumont, UGC et autres Trianon que j'ai pu découvrir lors mes ballades. Parceque le cinéma se déguste avant tout sur Grand Ecran
  • Contact

Recherche