Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 23:00

Mise à jour du Post du 26/09/2008.

Attention, les photos datent de l'été 2008. Une rénovation des salles a été effectuée entre temps.

 

La ville de Millau (sous préfecture de l’Aveyron), aux portes des gorges du Tarn, ne comporte q'’une seule salle de cinéma.


En 1914, mr Pailhous proposait dans une salle en plein air (fonctionnant qu'en été), des projections cinématographiques.

12LES-CINEMAS.GRANDCINEMA-PAILHOUS.CINEMA-D-ETE-40-BOULEVAR.jpg

La salle (40 bd de la république) disposait de 350 places et était équipée de projecteurs Pathé. (Ici Cartes Postales circulées en 1944).

 

En 1927, le Théatre-Cinéma appartient à mr Pailhous

 

En 1958 , Mr Pailhous (alors agé de 84 ans) et MMe Carrayrou (sa fille) procèdent à la modernisation du Théatre Pailhous (1 000 fauteuils à l'époque). La cabine est modifiée et l'écran est équipé pour accueillir le Cinémascope. Le plafond est abaissé, les tentures des murs changées,  La salle, dont la particularité est d'être contsruite netièrement en béton armé, est équipé de vastes rideaux de scène, dont les lattéraux , en s'ouvrant , découvre une vaste scène.

 

Millau-Theatre-1958.jpg

c La Cinématographie Française - collection Laurent Comar

 

Il est malheureusement impossible de trouver des renseignements sur l'’histoire de ce complexe cinématographique.
Appelé autrefois Pailhous (850 pl en 1960 ) , puis Royal (1970 –- 1972 : 840 et 185 places Créations dans le Hall du Royal - 1976 - 1984 ) et Vox (1976 – 1984 ) , « les Lumières de la Ville » est composé de 4 salles (224pl, 102 pl ; 80 pl, sur un coté du bâtiment et 169 pl pour l’'autre partie – vraisemblablement la salle 3).


1les-lumieres-de-la-ville-1---millau---facade-complete-1.jpg 

Façade rue de la Pépinière

1bles-lumieres-de-la-ville---Millau2.jpg

 

1tLes lumieres de la ville - Millau - 1

 

Ce complexe ouvert sur 2 rues, rue de la Pépinière et 15 rue de la Condamine, a du être avant un Théâtre (voir façade rue de la Condamine) jouxtant un bâtiment devenu cinéma.
2les-lumieres-de-la-ville-4---millau---entree-arriere.jpg
Façade rue de la Condamine (avec l'ancienne devanture du Théatre)

3les-lumieres-de-la-ville-5--millau-entree-derriere.jpg
Zoom sur l'entrée secondaire du complexe. Les caissons lumineux protégeant les films étant sur l'autre façade.

L’'ancien théâtre a été divisé en 3 salles (salle 1,2 et 4).
Le couloir d’accès à la caisse est typique d’'une architecture 60’s – 70’s et annonce déjà un voyage dans le temps.
4Les-Lumieres-de-la-ville-2---Millau3-couloirs-2.jpg
L'accès à la caisse, vu de l'entrée rue de la pépinière.

5les-lumieres-de-la-ville-3---millau---caisse.jpgLa Caisse

Quand je suis rentré dans la salle 3, voir Wall-E, j’ai fait un bon en arrière de presque trente ans. Cette salle d'un beau volume, n’a pas du être rénovée depuis le début des années 80, fin 70’s.
6Les-lumieres-de-la-ville-6--Millau-salle-3-ecran.jpgLa salle 3 vue du fond. Il est fort probable qu'un écran publicitaire éxistait.
7Les lumieres de la ville 7- millau - salle 3 arrieresLe fond de la salle 3

6bles-lumieres-de-la-ville---millau---salle-3-scene.jpg

Les murs revêtus de tissus jaune plissé, la petite scène devant l’écran et la moquette sont les exemples de ces belles salles.
8les-lumieres-de-la-ville-8---millau---salle-3-porte.jpg
La porte d'entrée coté salle (Salle 3)
La porte d’entrée de cette salle est à elle seule un témoignage de la décoration de la fin des 70’s.

Dans la 2 eme partie du complexe, ont été construites après 1984, les 3 salles les plus modernes.
La salle 1, sous le toit, offre le confort des salles modernes , avec des fauteuils confortables en gradins, un large écran et le son dolby digital.
9les lumieres de la ville 12- millau - salle 1 ecranLa Salle 1 (224 places)

10les-lumiers-de-la-ville-13--millau---salle-1-fond.jpg
La Salle 1 - avec les voutes du toit

Les salles 2 et 4 sont plus petites.
11les lumieres de la ville 9- millau - porte salle 2
L'entrée de la salle 2

12les-lumieres-de-la-ville-10--millau---salle-2.jpg
La salle 2 (102 places)

13les-lumieres-de-la-ville-11---millau---salle-4.jpg
La salle 3 (80 places)

Gérée conjointement par la Mairie et un indépendant (Mr André Oskola), les Lumières de la Ville est le seul cinéma de Millau.

Ces 3 salles ont été rénovées au début des années 2000
« les Lumières de la Ville » propose une programmation variée mélangeant film grand publique et Art et Essai. Ce complexe est membre de l’association « Collège au Cinéma » et accueil environ 70 000 spectateurs par an.

 

Mais depuis 2010, et suite à un appel d'offre, la gestion de la salle change de mains. (Ste Cinéode / Mr Olivier Défossé- en charge des salles de Villers-Cotterets, Chaune, Tergnier...)

En juillet 2012, les "Lumières de la Ville" sont équipés de projecteurs numériques (après décision du conseil municipal de Millau), cela permettra à Millau d'obtenir plus facilement les films. Le montage financier a été compliqué, seules les complexes de 3 salles maximum pouvant profiter d'aides automatiques du CNC (Budget 360 K€).

2 des quatres salles peuvent proposées des films en 3D. Avec 89 000 entrées en 2011, ses nouvelles refaites (Projections-Son), "Les Lumières de la Ville" peuvent voir la vie en rose.

Repost 0
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 23:23
Cette ville de l’Aveyron possède un cinéma en activité :

Le Moderne : 1 Bd Carnot



Depuis au moins les années 60 (420 places) le cinéma Le Moderne est en activité.


Sur sa façade, la pellicule de film est dessinée



Le Moderne est la dernière salle de cinéma Saint Affricaine (2 salles de 194 places et 49 places (toutes récente)).



Le Moderne bénéficie d’une architecture arrondie originale.



Le Rex : Rue Barra
Sans adresse précise, il semble que le Cinéma Rex soit devenu la « Salle du royaume des témoins de Jéhovah ». C’est le seul grand bâtiment de cette rue. (6 rue Barra)



Salle unique de 370 places dont je perds traces en 1976.

Le Familial : 5 Rue de l’Instruction/ Rue Frangi et Ortéga



Difficile d’identifier sans témoignage, la salle du Familial.
Après être passé sous le porche, on tombe sur un bâtiment abritant une petite salle de Théatre : « Le Petit Carré d’Art », peut–être l’ancienne salle originale du Familial ?



C’est depuis 2006, une petite salle de théâtre dédiée au théâtre contemporain



Dans son prolongement, un bâtiment plus récent, Le Familial, est une salle polyvalente dédiée aux concerts, conférences .





Repost 0

Présentation

  • : Salle de Cinéma, le Vrai Cinéma
  • Salle de Cinéma, le Vrai Cinéma
  • : Histoire des salles de cinéma en activité ou disparues. Hommage aux Rex, Lux, Vox, Gaumont, UGC et autres Trianon que j'ai pu découvrir lors mes ballades. Parceque le cinéma se déguste avant tout sur Grand Ecran
  • Contact

Recherche