Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 mai 2008 6 31 /05 /mai /2008 14:56
Paris 01 – UGC Orient Express – Forum des Halles.
Un des grands survivant des complexes des années 80, Le Forum Orient Express est construit en 1983 à l’ombre du superbe Forum Horizon (agrandi et devenu UGC Cine Cité les Halles) et du Forum Arc en ciel (aujourd’hui disparu).
Composé de 7 salles au confort modeste, il projette les films en continuations de l’UGC Cine Cite Les halles, et certaines exclusivités que les programmateurs d’UGC n’ont pas jugés bon de diffuser (Saw 4 – et autres Séries B horrifiques… Mais c’est un autre débat).
Ces salles sont une aberration dans le parc cinématographique actuel : écrans petits, visibilités restreintes , son dolby stéréo dans 4 salles sur 7 ! (Attention, pas mal de cinéma UGC ne sont pas équipés totalement du dolby stéréo minimum – et après, on s’étonne que certains préfèrent télécharger ou regarder des DVD sur leur home cinéma ) et surtout une insonorisation quasi nulle (bruit de pas, chasse d’eau, RER/ Métro).
Cependant, il faut préserver ce petit complexe qui permet de laisser plus longtemps les films à l’affiche et réalise de très bon score de fréquentation.
A noter dans ce tableau un peu tristounet, un personnel sympathique.
Pour conclure, messieurs les financiers d’UGC, votez dans votre budget 2008/2009 , l’équipement en dolby stéréo de l’ensemble de vos salles. La concurrence est rude avec les autres exploitants et les nouveaux moyens de diffusions.
Le hall du cinéma :

L'entrée de la salle: (au 4 eme sous sol, en face du Go Sport)

Le Logo de l'Orient Express:

Une des salles :





Repost 0
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 17:45
Paris (75002) – Beverley – 14 rue de la Ville Neuve (31 bd Bonne Nouvelle).
À l’ombre du Grand Rex, dans une petite rue, Le Beverley est le dernier cinéma pornographique parisien. Ouverte dans les années 60 sous le nom de Bikini, cette petite salle unique de 130 fauteuils programme essentiellement des films populaires (Western…). Dans les années 70, il devient Beverley et programme des films US Arts et Essai. Mais c’est un échec et s’oriente vers le cinéma X.
La vitrine (visible du Bd Bonne Nouvelle ) ,ornée des affiches au titre parlant des films pornographiques, a aujourd’hui disparu. Il ne reste plus qu’un petit caisson lumineux à l’entrée de la rue.
Il a été longtemps le dernier cinéma pornographique a diffusé des films en 35mm. Mais les photos disponibles sur le site du cinéma, laisse penser à un passage à la diffusion en vidéo…
Absent des programmes Pariscope, Officiel…, il est toujours vivant, peut être grâce à ses soirées à thème organisées certains soirs.
Vue du Bd Bonne Nouvelle :

Rue de La Ville Neuve
La Façade:




Repost 0
13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 21:43

Provins (77) - Cinéma des Familles – Rue Victor Garnier.

Découvert par hasard, cet ancien « Cinéma des familles » (…1960 / 1974…) est devenu un restaurant Latino :
« Ancien cinéma classé aux monuments de France, devenu aujourd’hui un bar à ambiance latino, vous ouvre ses portes où vous plongerez dans un univers dépaysant, ethnique, chaleureux et convivial. »
Si quelqu’un a des informations sur ce petit cinéma qui faisait 350 places. Seul aujourd’hui subsiste à provins, Le Rexy.



Repost 0
10 mai 2008 6 10 /05 /mai /2008 02:27

Paris - MK2 Parnasse (75006) – 11 rue jules Chaplain

Construite en 1930 sous le nom de Studio de Paris, cette salle unique est dédiée au films « d’auteurs » et à l’Art et Essai. (Films de toutes nationalités, Versions Originales). Avec l’arrivée du Parlant, il se modernise et devient Studio Parnasse. Salle de répertoire diffusant des classiques, elle reste salle unique de 300 places avec orchestre et balcon jusqu’à son rachat par MK2 . En 1976, devenu 14 juillet Parnasse, elle comporte désormais 3 salles de 160,80 et 50 fauteuils.
A noter pour la salle 1, bénéficie d’une rétro projection, le projecteur étant derrière l’écran.
Mon avis (mai 2008) : La salle 1, la seule équipée en dolby stéréo, est assez agréable et les conditions de projection sont correctes. La salle est un peu austère avec son décor en béton brut orné de maxime de mao et de noms de grands réalisateurs. Un dernier vestige d’un certain type de salle se voulant élitiste !.
Fréquentant toutes sortes de salles, des Multiplexes, complexes, salles de quartiers « populaires » , salles de recherche, je ne suis pas un fan des salles et MK2. Je trouve que son dirigeant Marin Karmitz a tendance à trop cracher dans la soupe du cinéma populaire, alors que pour faire vivre ses plus grandes salles, il est bien obligé de passer des films grands publics. Le cinéma n’est pas obligatoirement un cinéma à la mode, et/ou intellectuel . La plus belle programmation reste la cinémathèque et toutes les salles de recherche qui savent dans une même semaine présenter « Disco », « Iron Man » « a bord du Darjeling express » et « les larmes de Mme Wang ».
Je profite de cette digression, pour vous rappeler que toutes les photos de ce blog viennent de ma collection. Que la mention LCO 2008 signifie qu’elles ont été prises par Laurent Comar (moi-même) en 2008.



Repost 0
4 mai 2008 7 04 /05 /mai /2008 08:47
Terrasson Lavilledieu (24) - Cinéma Roc - 16 avenue Jean Jaurès (Juillet 2007)
Au cœur du Périgord Noir, de l’autre coté de la Vézère et de la RN 89 et ses bouchons, Le Cine Roc est installé loin de la vieille ville.
« Trianon » en 1960, puis Le Roc, il est fermé fin des années 70 pour être repris par en 2001 par la municipalité. Salle unique de 235 places, équipée du son numérique, le ciné Roc est membre de Cinépassion.




Repost 0
20 avril 2008 7 20 /04 /avril /2008 18:35
Montignac (24) – Le Vox - Place Bertran de Born ( Rue du 4 Septembre ?)
Dans la ville des Grottes de Lascaux, Le Vox offre sa salle unique aux habitants et touristes.
J’ai la trace de l’existence d’une salle depuis au moins 1960 (350 places) .
C’est dans les années 1986, que des passionnés décident de dynamiser les salles du Périgord, et comme beaucoup de villes en France, motivent le maire de Saint Astier à investir dans la salle de cinéma. Le Vox de Montignac rejoint bientôt ce mouvement.
Depuis 1994, il fait partie de l’association Cine Passion qui programme et anime 10 salles du département et assure le cinéma itinérant. Avec 65 000 spectateurs en 93 et 250 000 en 2005, Cinépassion grâce à la programmation assuré par Sagec-Ciné 32, assure la diffusion de films grands publics et Art et Essai. (source http://www.cine-passion24.com)
Avec ses 171 fauteuils, son SRD, le Vox a projeté en Avant Première « Jacquou le Croquant » avec l’équipe du film (tourné dans les environs).
Aujourd’hui, environ 20 000 spectateurs fréquentent le Vox.




Repost 0
19 avril 2008 6 19 /04 /avril /2008 10:42
Vierzon (18) Cinéma Lumière – Rue de la société Française.
Agglomération de 30 000 habitants, Vierzon est resté environ 4/5 ans sans cinéma, suite à la fermeture du France (année 2000 ? – 4 salles de 700 à 100 places ) Le cinéma Lumière a ouvert en 2005 ( ? ) suite à la réhabilitation d’une site industriel « La Française ». Un travail particulier a été fait entre les entrepreneurs et les architectes des bâtiments de France. (Briques rouges et architecture style Eiffel).
Le cinéma Lumière comporte 7 salles de 376 à 93 places, toutes équipées en son numérique.
A noter ; le Mac-Nab, grande salle de spectacle rue de la république / Rue Mac Nab. qui a été longtemps un lieu de projections cinématographique ( 1 000 pl en 1960) . Rénovée et ré ouverte en 2000, la salle de 500 places est consacrée au théâtre et concert.





Repost 0
17 avril 2008 4 17 /04 /avril /2008 20:37

Amboise (37) – Cine A – 3 Place St Denis – Février 2008

Cinéma sans grand intérêt architectural externe -2 salles de 272 et 98 Places équipées du son numérique pour cette ville de 11 500 hbts
Depuis au moins les années 60, il y avait un cinéma au 2 av du Général Foy (Vinci – 400 places ) qui a existé au moins jusqu’en 1984. HélasVinci, je n’avais pas son adresse, lors de ma venue sur Amboise.
Le Ciné A est programmé avec le Cine A de Chattellerault.



Repost 0
16 avril 2008 3 16 /04 /avril /2008 21:28
Montrichard 41 – Le Regent – 3 avenue Philippe Auguste – Février 2008
En 1910, le cinéma des frères lumières arrivaient à Montrichard ( 1ère projection dans le marché couvert). C’est en 1920 que le cinéma prend sa place actuelle. C’est une salle de spectacle, théâtre à l’italienne ; Après modernisation, le Régent naît en 1958. La ville le rachète en 1985 et le met en gérance. De 300 places il passe à 220 places. En 1993, la salle ferme. En 1996 ; L’ACCM (association du cinéma cantonal de Montrichard) prend le relais ; la salle est rénovée ; la technique est refaite, la façade est décorée (Atelier Langlois, spécialisé dans les Fresques en trompe l’œil). Avec 35 bénévoles à son service ; le Régent bénéficie d’une programmation variée et dynamique. Le succès est au RDV avec plus de 30 000 spectateurs en 2004 (beau score pour une commune de 3 600 hbts) ;
Infos tirées du site http://trompe.l.oeil.free.fr/ et du site du cinéma



Repost 0
13 avril 2008 7 13 /04 /avril /2008 20:49
Saint Aignan – Le Petit Casino – 18 Place Wilson – Février 2008
En allant au Zoo de Beauval (superbe zoo !) , vous passerez peut être par la grande place de Saint Aignan. Ce petit cinéma de 2 salles vient de faire peau neuve et fêtait lors de mon passage sa réouverture avec une soirée « Attention Peinture Fraîche ».
Si le cinéma est arrivé à St Aignan en 1917, c’est dans les années 30 que le Petit Casino semble devenir le cinéma de St Aignan.
Jusqu’en 1982, c’est une salle de 300 place avec balcon ; Elle est alors scindée en 2, lors de la reprise par la mairie (180 et 80 fauteuils). C’est maintenant l’association Cinema-Video (en liaison avce la mairie) de St Aignan qui s’occupe du fonctionnellement quotidien de la salle (programmation dynamique et variée) et maintient le cinéma dans cette ville de 3 500 habitants.




Repost 0

Présentation

  • : Salle de Cinéma, le Vrai Cinéma
  • Salle de Cinéma, le Vrai Cinéma
  • : Histoire des salles de cinéma en activité ou disparues. Hommage aux Rex, Lux, Vox, Gaumont, UGC et autres Trianon que j'ai pu découvrir lors mes ballades. Parceque le cinéma se déguste avant tout sur Grand Ecran
  • Contact

Recherche