Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 22:39

L’arrivée du cinématographe à Fontenay aux Roses semble dater de 1913. Il est en effet référencé « un établissement sédentaire ne donnant pas des séances tous les jours ».

La salle, sis au 86 rue Boucicaut, jouxtait le Restaurant Godet-Faure.


Artistic : 86 rue Boucicaut

2FontenayAuxRosesCinemaArtistic1910.jpg

L’entrée de la salle se fait par l’escalier dans la cour (Document des années 1910) 

 Collection Archives Municipales Fontenay aux Roses

 

L’établissement est nommé « Cinéma Devezy » Maison Godet . En janvier 1914, les sapeurs pompiers de Fontenay aux Roses signalent « une situation lamentable où se trouvaient les spectateurs en cas d’incendie ».

 3FontenayAuxRosesCinemaArtistic1915.JPG Collection Archives Municipales Fontenay aux Roses

 

En 1915, Mr Devezy est remplacé par Mr Beynet. La salle est peu rentable et les gérant se succèdent . Mr Bron est remplacé en juillet 1919 par Mr Pierre Huber, puis Mr Delale (1923). En mai 1924, le cinéma de Fontenay ferme et est rouvert  en  septembre 1924 sous la direction de Mr Ballue sous le nom de Fontenay Cinéma. Le Fontenay Cinéma comporte une buvette tenue par Mr Godet, marchand de vins.

4FontenayAuxRosesCinemaArtistic1924.JPG

Collection Archives Municipales Fontenay aux Roses

 

La salle comporte alors 300 fauteuils. Se succèderont à la tête du Fontenay Cinéma, messieurs Félix Fié (1925), Octave Auteur (1926), Albert Pernet (1928), Sylvie Rivière puis Marcel Bourgeois (1929).

Roger Thenevo prend la gérance du cinéma de la rue Boucicaut en 1933. Le Fontenay Cinéma devient l’Artistic. Les projections se déroulent les Vendredi , Samedi en soirée et les dimanche en matinée. Repris par mr Roquemartine, l’Artistic est exploité à partir de 1937 par Mr Daniel Teyssèdre et devient propriété de la Société Lumson jusqu’en 1949.

Des travaux d’embellissement sont effectués à la fin de 1950 (Mr Lardy). En 1960, le Bellefaye cite Mr Aba comme gérant, la salle pouvant alors accueillir 265 spectateurs.

L'Artistic possédait des fauteuils rouges et un écran publicitaire. il y était vendu bien sur des glaces.

L’Artistic fermera définitivement ses portes vers 1965.

5FontenayAuxRosesArtistic2012                         Une brocante, fermée récemment, était à la place de l’Artistic

 

La Salle des Fêtes  : 4 Avenue de Paris – Rue des Pierrelais ( future avenue J et M Dolivet)

 

L’histoire de la Salle des Fêtes de Fontenay aux Roses remonte à 1870. Il s’agit alors d’un manège  pour équitation et de salle de gymnastique pour les élèves du collège Sainte-Barbe. Le collège ferme en 1899 et la ville reprend le bâtiment en 1911.

6FontenayAuxRosesSalledesFetes1916.JPG

Collection Archives Municipales Fontenay aux Roses


Des fauteuils sont installés en 1931.

8FontenayAuxRosesSalledesFetesPlan1934.JPG

Plan de la salle en 1934

 Collection Archives Municipales Fontenay aux Roses

Quelques rares projections s’y déroulent en accord avec les gérants de l’Artistic.

7FontenayAuxRosesSalledesFetes1932.jpg

 Collection Archives Municipales Fontenay aux Roses

 

Le bâtiment est rénové en 1947. Des équipements cinématographiques sont installés en 1966.

 

Le Bellefaye de 1976 annonce une Salle Municipale de 636 places (équipée en Substandard) .

9FontenayAuxRosesSalledesFetesannee60 

La Salle dans les années 60

9 Collection Archives Municipales Fontenay aux Roses

 

Le gérant est Mr Maurice Dolivet , maire de Fontenay aux Roses (de 1946 à 1977).

10FontenayAuxRosesSalledesFetesAnnee70.jpg

La Salle dans les années 70

 Collection Archives Municipales Fontenay aux Roses

 

La Salle des Fêtes fermera vers 1982.

Scarron

                                               Collection Archives Municipales Fontenay aux Roses


Le bâtiment sera détruit « artificiellement » (explosion de la façade)pour le tournage du Tv Film « Après tout ce qu’on a fait pour toi » de Jacques Fansten (futur réalisateur de la « Fracture de Myocarde »), avec Marie-Christine Barrault et Michel Blanc.

20Apres-Tout-ce-qu-on-a-fait.jpg

Puis détruite réellement pour laisser place à la construction du Théâtre des Sources

 

10FontenayAuxRosesSalledesFetesTickets.jpeg


Le Scarron   : 8 av. J et M Dolivet

1FontenayAuxRosesLeCinemaScarron.png

En lieu et place de la Salle des Fêtes, le cinéma « Le Scarron » voit le jour en 1986.

11FontenayAuxRosesScarronExtDec2010.JPG

Le bâtiment comporte le Théatre des Sources (700 places) et en contre bas , le Scarron .

12FontenayAuxRosesScarronRehausseurDec2010.JPG

La salle comportait alors 211 places.

21DSCN0159

Aujourd’hui, après une récente rénovation (réouverture Octobre 2010) , la salle Art et Essai comporte 192 places. 

13FontenayAuxRosesScarronEscallierMai2012.JPG

L’escalier qui descend à la salle de Cinéma. Le Scarron se trouvant sous la salle du Théatre des sources

14FontenayAuxRosesScarronSalleCoteMai2012.jpg

C’est une salle confortable, toujours équipée en 35 MM (à l’heure où j’écris ces mots – Mai 2012).

15FontenayAuxRosesScarronFauteuilMai2012.JPG

Le Scarron offre une programmation éclectique allant des films les plus populaires aux films d’Art et Essai les plus hermétiques.

11FontenayAuxRosesCineGouter-1.jpeg

Le Scarron propose entre autre les fameux « Ciné-Gouter » qui ont permis à mes enfants et tant d’autres de découvrir le cinéma en salle.

16FontenayAuxRosesScarronExtMai2012.JPG

Dirigé par Laurence Ackermann , le Scarron propose des tarifs très attractifs.

17FontenayAuxRosesScarronCabineOct2011.jpg

 

18FontenayAuxRosesScarronCabineOct2011.jpg

Source Annuaire Bellefaye – Fontenay Mag – Les Archives Municipales de Fontenay Aux Roses (Remerciement spécial à Mr Descatoire pour son aide) et le gentil projectionniste m'ayant autorisé à prendre les photos de la cabine

19FontenayAuxRosesTicketsSalleDesFetes-1.jpeg

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Salle de Cinéma, le Vrai Cinéma
  • Salle de Cinéma, le Vrai Cinéma
  • : Histoire des salles de cinéma en activité ou disparues. Hommage aux Rex, Lux, Vox, Gaumont, UGC et autres Trianon que j'ai pu découvrir lors mes ballades. Parceque le cinéma se déguste avant tout sur Grand Ecran
  • Contact

Recherche