Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 21:16

Entre Nevers et Moulins, Decize possède aujourd'hui 1 cinéma de 2 salles.

La première projection cinématographique s'est déroulée en 1909 , au Café du Centre de Decize (Bioscop Théâtre Tournée Favier).

Le Mondial : Rue Denfert-Rochereau.

03-DECIZE-MONDIAL
Le Mondial, devenu Pizzeria, Créperie. restaurant aujourd'hui fermé

Le 1 er cinéma fixe permanent ouvre en Octobre 1911, sous le nom de Cinéma Pathé-Frères. Au programme de nombreux films courts avec les artistes de l'époque.
Le cinéma connait un vif succès et en Avril 1912, le journal le Nivernais « invite les dames à adapter des coiffures plus réduites ou des mantilles » afin de faciliter la visibilité des films.
En parallèle des projections « Pathé », de nombreuses projections de cinéma ont lieu à Decize et dans les environs grâce aux cinémas forains.

Pendant cette période, le Mondial propose en plus des représentations cinématographiques, des représentations théâtrales.
Après le Grande Guerre, c'est en Septembre 1919 que les représentations cinématographiques reprennent à Decize.
Le Mondial, avec sa salle unique de 370 à 350 places (selon les périodes), continuera son activité en diffusant des films grands publics mais aussi hébergera un ciné club.
C'est en 1969, que le Mondial ferme ses portes , victime du succès du Rex, situé à quelques centaines de mètres.

Rex (ex Salle des Minimes): 4 rue Marguerite Monnot

03-DECIZE-SALLE-DES-MINIMES.jpg

Le Couvent des Minimes est un ancien prieuré bénédictin datant du XI ème siècle. Au XVII ème , le site est racheté par les Minimes. L'église est coupée en deux, et la nef devient progressivement une salle de spectacle (Remises de prix…).
Le Cercle Saint Aré (Patronage lié à la paroisse au XIX ème siècle) donne chaque année quelques spectacles théâtraux et musicaux.
C'est au milieu des années 1930, que les jeunes du Cercle Saint Aré ont droits les jeudis après-midi et pendant les vacances scolaires à des représentations d'images fixes. C'est alors que pour concurrencer le Mondial, les responsables du patronage du Cercle Saint Aré font aménager la grande Salle des Minimes en véritable salle obscure.

03-DECIZE-SALLE-DES-MINIMES2.jpg

En avril 1937, le Cinéma Paroissial des Minimes joue des films les dimanches. Le 6 février 1938, est inaugurée une salle « rajeunie et élégante, aménagée pour l’acoustique ».
C'est durant la deuxième guerre mondiale, que le Cinéma des Minimes prend le nom de Rex.
En 1957, la salle est rénovée et compte alors 360 places , la cabine de projection est modernisée selon les normes en vigueur. Le Rex est alors géré par le Rex de Nevers (dirigé par l'abbé Bonin). Le Rex proposera dans sa programmation, de grands films commerciaux, mais accueillera aussi un ciné-club et des séances de « Connaissance du monde ».
La fréquentation hebdomadaire dans les années 60-70 est de 300 à 400 spectateurs atteignant des records à 1200 entrées. Ses plus grands succès sont Ben Hur, Les raisins de la colère, la grande illusion ,King Kong, Diabolo menthe… Le Rex n'est plus que le seul cinéma de Decize.

Le 26 juin 1977, l'association AGECIREX (soutenue financièrement par la commune) est fondée dans le but de relancer la fréquentation du cinéma et moderniser la salle.
C'est le 25 Novembre 1979, que le cinéma Rex joue son dernier film : Hair (l'histoire veut que le programme de la semaine d'après était « la Tour Infernale »)
En effet, dans le nuit du 28 au 29 novembre 1979, le Rex est la proie des flammes. La salle, refaite un an auparavant, est entièrement détruite. Seule la cabine de projection semble avoir survécue.
Les dégâts s'élèvent à des dizaines de millions d'anciens Francs. L'association AGECIREX ne peut faire face, et la mairie, propriétaire des bâtiments depuis 1975, ferme le site en décembre 79.
C'est au début des années 80, que la mairie de Decize décide de reconstruire et rénover l'ensemble des bâtiments. Dans le projet, il est prévu une maison de retraite, et l'ancienne église restaurée est réservée aux expositions et concerts (Salle Olga Olby, inaugurée le 19 mars 1988).

Cinéal : 6 rue du port.

03-DECIZE-CINEAL-EXT.jpg

Après l'incendie du Rex, Decize reste sans salle de cinéma. Quelques projections sont assurées dans la salle des fêtes par la maison de la culture de Nevers, mais sans grand succès.

03-DECIZE-CINEAL-EXT-2.jpg

Suite au déménagement des ateliers municipaux, 2 salles flambant neuves sont construites en 1984 dans le quartier des halles. Le Cinéal est né. Ses deux salles de 200 et 100 places sont entièrement rénovées en 2005 et 2006.

03-DECIZE-CINEAL-HALL.jpg
La Caisse du Cinéal

03-DECIZE-CINEAL-SALLE-1.jpg
La salle 1

03-DECIZE-CINEAL-SALLE1-2.jpg

La salle 1 ( vue de l'avant )

03-DECIZE-CINEAL-SALLE-2.jpg
La Salle 2

Le Cinéal possède tout le confort moderne (grand écran, son Dolby). Sa programmation est assurée par le directeur de l'Eden de Cosne Cours sur Loire et propose chaque semaine 2 à 3 films grands publics et 1 film Art et Essai.

 

Depuis mon passage, le Cinéal s'est modernisé.

Le cinéma municpal de Decize est passé au numérique depuis le 22 fevrier 2012. La ville a investit 130 000 € . Les deux salles de 220 et 107 places sont passées au numerique tant pour l'image que pour le son.

Pour l'occasion, l'association les Cinéallumés a présenté une exposition sur l'histoire du Cinéal (Projecteur 35mm-Bobine-Colleuse- bref des futurs éléments de musée...:-) ) et du Cinéma.

Cette modernisation permettra au cinéma de Decize de faire face plus facilement à la prochaine ouverture du multiplexe de Nevers...

 

Je tiens à rappeler que le Cinéal héberge une association de cinéphile. je vous engage à jeter un coup d'oeil à leur site : www.lescineallumes.fr


 

Je tiens à remercier Mr Pierre Volut qui m'a autorisé à utiliser les informations publiées sur son site : http://pagesperso-orange.fr/histoirededecize.htm, ainsi que la personne très aimable qui m'a ouverte les portes du Cinéal

Mise à jour du post du 01/09/2009

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Salle de Cinéma, le Vrai Cinéma
  • Salle de Cinéma, le Vrai Cinéma
  • : Histoire des salles de cinéma en activité ou disparues. Hommage aux Rex, Lux, Vox, Gaumont, UGC et autres Trianon que j'ai pu découvrir lors mes ballades. Parceque le cinéma se déguste avant tout sur Grand Ecran
  • Contact

Recherche