Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2008 7 27 /07 /juillet /2008 20:11
Bourges (18)
Préfecture du Cher, connue pour sa cathédrale et son « Printemps » , a possédé plus de 8 salles de cinéma au début des années 60.
Aujourd’hui , 2 cinémas existent totalisant 13 salles.
La Maison de la Culture : Place André Malraux

Inaugurée en 1963, ce bâtiment (ex maison du peuple) possède une architecture typique des années 30. En plus de ses 2 salles de Théatre , il héberge une salle de cinéma Art et Essai – la seule du Cher - (110 places ) de tout confort, membre du réseau Europa Cinemas. Cette salle attire plus de 30 000 spectateurs par an.


Mega CGR Bourges :


Rescapé des salles commerciales, Le Mega CGR avec ses 12 salles (de 86 à 560 places) a remplacé les CGR Jacques Cœur et CGR Concorde situés en centre ville. Il offre tout le confort des multiplexes actuels et une programmation en VF
Inauguré le 26 Juillet 2000, il a permis à la fréquentation Beruyeres de passer de 390 000 spectateurs en 2000 à plus de 500 000 en 2001.

Malgré la concurrence du nouveau cinéma de Vierzon ( ouvert en 2005), la fréquentation semble se maintenir autour des 500 000 spectateurs sur l’ensemble de la ville de Bourges.
A noter , un dispositif de Cinéma Mobile sur les communes du Cher ( photos à venir plus tard…)

Que sont devenus les cinémas fermés de Bourges ?
L’Orléans - Route D’Orléans à St Doulchard
pas de trace visible de ce cinéma – 250 places en 1960.

Familia – 10 Avenue Marcel Haeglen à Bourges.

À l’ombre de l’église St Henri, cette ancienne salle de cinéma appartenant au Diocèse est aujourd’hui louée pour des réunions familiales, mariage. Une charmante dame m’a expliqué qu’un dimanche de 1974, en revenant d’une partie de pêche avec Mr Le Curé, une lettre recommandée les attendait, exigeant des travaux de mise en conformité pour la sécurité (protection feu, cabine de projection…).

Hélas, le diocèse ne pouvant suivre, la salle n’a pas pu conserver son activité de cinéma et fermera en 1974. Rénovée partiellement, elle rouvre en 76 pour devenir une salle de théâtre (déclarée pour 650 places).

Royal - 10 Avenue Marcel Haeglen à Bourges.

Il reste la façade de ce petit cinéma de quartier (450 pl) fermé dans les années 80 (après la vague du porno) .


Salle Jean de Berry (373 pl)– 7 ter rue Jean de Berry ( et rue de l’abbé Moreux ).

salle jean de berry - Façade rue jean de berry
Dépendant de la paroisse du Sacré Cœur de Bourges, la salle paroissiale est louée pour des réunions, mais a perdu depuis longtemps son activité de théâtre cinématographique.

Salle Jean de Berry - façade coté Eglise du Sacré Coeur

Lux – 21 rue du château d’eau :
pas de trace de ce cinéma disparus après 1984 – (anciennement salle d’art et essai ) .

Paris - Place de la nation – 845 places –:
pas de trace de ce cinéma qui a appartenu au circuit Parafrance (au moins jusqu’en 76).

Rex (ou Alhambra) – Rue des 4 Piliers :
pas de trace de ce petit cinéma (300 places ) situé dans le centre ville historique et fermé depuis les années 1970.

Le Jacques Cœur : 25 rue Littré .( 3 salles 100 à 350 places)

Le Jacques Coeur ; les derniers restes visibles (les portes avec les affiches) de la salle (Juillet 2008)
Ces 3 salles du centre ville ont dus fermer dans les années 90 ; Elles ont servis longtemps de salles de prolongation du Concorde situé non loin ; Quand j’y suis allé vers 1995 , 1996, la grande salle était tristounette, avec son écran délavé, sa moquette murale marron, et son odeur de renfermé.

Le Jacques Coeur en 1995.

Le Concorde : Rue Pellevoisin (5 salles de 98 à 380 places)
Ex Grand Palais , cette grande salle avec balcon (1 200 places) est rachetée fin années 70 début 80, par Georges Raymond ( Circuit Georges Raymond – le plus important circuit indépendant Français, créé en 1974 ) le transformant en 5 salles.
Concorde en 2008 (Devenu magasin de vêtements).
Le Concorde qui était un complexe de bonne qualité a fermé ses portes en 2000, lors de l’ouverture du Mega CGR.

Le Concorde en Août 1995.

Remerciement aux personnes rencontrées devant le Familial et la salle Jean de Berry, à mr et mme Dumouchel.
D’autres détails sur :
http://encyclopedie.bourges.net/cin%E9ma.htm




Partager cet article

Repost 0

commentaires

palisson 28/02/2009 17:43

cinema le Parisl'emplacement du Paris existe toujours en haut de la place de la nation,à l'angle de la rue du même nom.avant les années 60 il se nommait l' Alambra On peu encore voir l'ancienne entrée rue de la nation .elle servait de sortie de secours pour le Paris après l'aménagement de la nouvelle entrée aménagée dans l'ancien café situé place de la nation.
le Rex était situé à la place de l'actuelle bibliothèque municipale.La cabine de projection était pratiquement sur le trottoir.Etant gosse je ne cessait d'admirer ces énormes projecteurs en fonctionnement.c'est ce qui m'a denné plus tard la passion des projecteurs de cinema le Rex ne s'est jamais appelé Alambra

Nougiat 28/07/2008 11:53

Ballade nostalique et passionnanteBravo une nouvelle fois pour ces photos d'archives passionnantes... Quelle tristesse de voir des salles de cinéma de centre-ville fermées pour des enseignes de textile... Documents précieux et historiques ! A bientôt !

Fadette 28/07/2008 10:41

Cette enquête est passionnante, merci beaucoup !

Présentation

  • : Salle de Cinéma, le Vrai Cinéma
  • Salle de Cinéma, le Vrai Cinéma
  • : Histoire des salles de cinéma en activité ou disparues. Hommage aux Rex, Lux, Vox, Gaumont, UGC et autres Trianon que j'ai pu découvrir lors mes ballades. Parceque le cinéma se déguste avant tout sur Grand Ecran
  • Contact

Recherche